«J’ai réuni toutes les associations welfaristes. […] Je leur ai expliqué comment nous allions avancer. Les mesures qui seront prises seront très fortes, et cela a d’ailleurs été accepté par tout le monde », affirme Didier Guillaume, ministre de l’Agriculture, le 30 octobre, sur les ondes de France Inter. Toutefois, le calendrier reste flou. « Novembre ou décembre, on verra ce qu’il se...
Contenu réservé aux abonnés de La France Agricole
pour vous connecter et poursuivre la lecture
42%

Vous avez parcouru 42% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant d’1 mois de découverte à La France Agricole
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Recevez les 2 newsletters
  • > Recevez 4 numéros chez vous
J'en profite !