Une consultation publique est ouverte jusqu’au 12 octobre sur le projet de décret visant à prolonger la période de la chasse au sanglier d’un mois (de la fin février au 31 mars). L’exposé des motifs indique que « la durée de la période de chasse est un des facteurs clés permettant d’optimiser la régulation du sanglier ».
Contenu réservé aux abonnés de La France Agricole
pour vous connecter et poursuivre la lecture
100%

Vous avez parcouru 100% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant d’1 mois de découverte à La France Agricole
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Recevez les 2 newsletters
  • > Recevez 4 numéros chez vous
J'en profite !