La gamme de cultivateurs CLC bien connue du fabricant norvégien tient enfin ses remplaçantes avec les Enduro et Enduro Pro. L’outil porté propose 5 modèles pour des largeurs de travail variant de 3 à 5 mètres, et autant pour la version « Pro ». Les dents sont réparties sur 3 rangées et espacées de 270 ou 285 mm avec un dégagement sous bâti de 870 mm pour faciliter le passage de l’outil en forte présence de résidus. Le nivellement peut être assuré par une rangée de dents ou bien des disques. La version Enduro Pro se démarque d’ailleurs par la présence d’un second parallélogramme pour le réglage hydraulique de la hauteur de cette dernière. Le travail reste ainsi égal, même lors des changements de profondeur. L’appareil accueille également un rouleau pour assurer le rappui du sol après son passage.

Kverneland profite du lancement de ce nouvel outil pour introduire sa nouvelle dent sur le marché : la Triflex 700 à sécurité non-stop. Ce chiffre correspond d’ailleurs au seuil de déclenchement de la sécurité, qui est de 700 kg. La dent est dessinée dans sa première partie avec un angle de 33° pour la fissuration du sol. Cet angle passe à 73° sur la partie supérieure pour assurer un mélange des résidus avec la terre.

L’Enduro Pro dispose d’un parallélogramme pour le réglage hydraulique de la profondeur de travail. © L. Coassin
Le nouvelle dent Triflex 700 est dessinée en deux parties, avec deux angles, pour travailler différemment sur les deux hauteurs. © L. Coassin