Je pense que oui. Depuis quelques années, et plus particulièrement au cours de ces derniers mois, il s’est passé quelque chose dans la société française. Cela s’est traduit dans les urnes, lors des dernières élections européennes, mais c’est plus profond que cela. Ce n’est pas seulement une question d’opinion ou de valeurs, mais de comportements qui évoluent. La montée en puissance du segment...
Contenu réservé aux abonnés de La France Agricole
pour vous connecter et poursuivre la lecture
5%

Vous avez parcouru 5% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant d’1 mois de découverte à La France Agricole
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Recevez les 2 newsletters
  • > Recevez 4 numéros chez vous
J'en profite !