Après la clôture lundi devait d’une part être diffusé le rapport hebdomadaire du ministère américain de l’Agriculture (USDA) sur les semis en cours, particulièrement observé dans la mesure où le mauvais temps a fortement retardé le travail dans les champs ces dernières semaines.

Rattrapage d’une partie des retards de semis

Les éclaircies du week-end « ont permis de rattraper une partie du retard, a remarqué Steve Georgy, de la maison de courtage Allendale. Mais il faudra sans doute attendre plusieurs mois avant de connaître vraiment l’ampleur de la superficie que les agriculteurs ont décidé de ne pas planter » en raison des pluies persistantes.

Le rapport se prononcera aussi sur l’état des cultures de maïs. Mardi sera aussi publié le rapport mensuel de l’USDA sur l’offre et la demande de produits agricoles dans le monde. « Les autorités vont-elles réduire leurs estimations sur les rendements ? interroge Steve Georgy. Vont-elles modifier leurs prévisions sur le nombre d’hectares consacrés à chaque plante ? »

Rapport positif pour le soja

« Les cours vont sans doute être assez volatils » à l’approche de la publication du document, a-t-il estimé. Pour Jack Scoville, de Price Futures Group, les cours du soja ont aussi profité lundi de chiffres meilleurs que prévu sur l’oléagineux dans le rapport hebdomadaire recensant les expéditions de commandes.

Le boisseau de maïs pour livraison en juillet, le contrat le plus actif actuellement, a fini lundi à 4,1575 dollars, comme vendredi.

Le boisseau de blé (environ 25 kg) pour juillet, également le plus échangé, a terminé à 5,0750 dollars contre 5,0450 dollars à la précédente clôture.

Le boisseau de soja pour livraison en juillet, le plus actif, s’est établi à 8,5850 dollars contre 8,5625 dollars vendredi.

AFP
Votre analyse quotidienne du marché - Céréales

Le blé perd un peu de terrain malgré la canicule

Les prix du blé étaient légèrement dans le rouge, mardi en fin d’après-midi, dans un contexte de soutien par la canicule et une parité euro/dollar plus favorable.