Après des étapes dans l’Ohio et le Dakota du Sud lundi, la tournée organisée par le cabinet Pro Farmer se déplaçait mercredi dans l’Indiana, le Nebraska et l’Illinois, faisant état dans chacun de ces États de prévisions en dessous de celles affichées la semaine dernière dans un rapport mensuel du ministère américain de l’agriculture (USDA).

Une récolte surévaluée

L’USDA avait prévu une récolte américaine de maïs bien plus importante qu’anticipé pour l’exercice 2019-2020, faisant chuter le cours de la céréale la semaine dernière. Mais les observations de terrain réalisées cette semaine indiquent que « les rendements sont moindres que ce qui a été annoncé » par l’USDA, note Dewey Strickler, de Ag Watch Market Advisors.

« Cela permet au marché de rebondir un peu », ajoute l’expert, alors que le maïs avait fini en baisse mardi. Par ailleurs, le principal producteur d’éthanol aux États-Unis a annoncé mercredi mettre en suspens l’activité de son usine de Cloverdale, dans l’Indiana, en raison de nouvelles normes imposées par l’administration Trump. Le maïs est utilisé pour la production de bioéthanol.

L’éthanol cale

« L’usine va cesser de traiter plus de 30 millions de boisseaux de maïs par an, ce qui va affecter des centaines d’emplois locaux », a indiqué le groupe dans un communiqué. Le blé a lui fini en petite hausse malgré une demande toujours en berne.

Les acteurs du marché gardaient également un œil attentif sur la météo, alors que des précipitations étaient attendues selon les prévisions, allant de 1 à 5 jours sur une grande partie du « Midwest », le grenier à grain des États-Unis.

Le boisseau de maïs (environ 25 kg) pour livraison en décembre, le plus échangé, a terminé à 3,7025 dollars, contre 3,6875 dollars mardi (+0,41 %).

Le boisseau de blé pour livraison en décembre, le plus actif, a fini à 4,6900 dollars, contre 4,6650 dollars à la clôture précédente (+0,32 %).

Le boisseau de soja pour livraison en novembre, le plus échangé, s’est établi à 8,7300 dollars, contre 8,6825 dollars la veille (+0,55 %).

AFP
Votre analyse quotidienne du marché - Céréales

Les prix du blé soutenus par la demande à l’exportation

Vendredi en fin de journée, les prix du blé demeuraient relativement stables, toujours soutenus par un regain de demande à l’exportation.