La Chine a indiqué que la levée des droits de douane supplémentaires est une condition préalable à tout accord partiel avec les États-Unis, et que des « pourparlers approfondis » avaient lieu. « Il se dit que les négociations sur un accord de phase 1 progressent bien et qu’une réduction des tarifs de part et d’autre est toujours d’actualité, mais les courtiers veulent finir par voir quelque chose de concret », note Jack Scoville, de Price Futures Group.

Des ventes à la Chine

« Il semblerait que la Chine ne souhaite pas s’engager sur des montants spécifiques en dollar ou sur des volumes (pour l’achat de produits agricoles, NDLR) et que les deux parties discutent de ces sujets », ajoute-t-il. Le ministère américain de l’Agriculture (USDA) a indiqué jeudi que des exportateurs privés avaient fait état de ventes vers la Chine, portant sur 129 000 tonnes de soja.

Le blé a, quant à lui, reculé, sous l’effet d’un temps plus clément pour les cultures en Argentine, un important producteur au niveau mondial, selon Brian Hoops, de Midwest Market Solutions. Par ailleurs, l’Égypte a confirmé jeudi l’achat de 345 000 tonnes de blé à la Russie et de 120 000 tonnes à l’Ukraine. « Le blé est en repli, car les contrats américains ne sont pas à des prix compétitifs », indique Brian Hoops.

Le maïs a, en ce qui le concerne, peu évolué, alors que les prévisions météorologiques annoncent des températures plutôt sèches sur la majorité des zones de production au cours de cinq prochains jours. Après le froid et la neige observés dans plusieurs zones du Midwest ces derniers jours, « de nombreux producteurs disent que le maïs ne sèche pas assez vite et le laissent tel quel, espérant que la nature leur vienne en aide », selon Jack Scoville.

Le boisseau de maïs (environ 25 kg) pour livraison en décembre, le plus échangé, a terminé jeudi à 3,7575 dollars, contre 3,7525 dollars mercredi (+0,13 %).

Le boisseau de blé pour livraison en décembre, le plus actif, a fini à 5,0775 dollars, contre 5,0900 dollars à la précédente clôture (–0,25 %).

Le boisseau de soja pour livraison en janvier, le plus échangé, s’est établi à 9,1675 dollars, contre 9,1525 dollars la veille (+0,16 %).

AFP
Votre analyse quotidienne du marché - Céréales

Léger tassement du blé

Avant de baisser très légèrement, les cours du blé ont évolué dans le vert jeudi à lami-journée, après le résultat de l’appel d’offres de l’Algérie qui semblait avoir notamment retenu des blés français.