Au regard des pourcentages du PIB, l’agriculture occupe une place importante en Argentine et au Brésil. Et d’autant plus dans ce dernier où le président Jair Bolsonaro grignote les terres amazoniennes au profit des cultures, contre l’avis des associations de défense de l’environnement. En poursuivant dans cette voie, il bafoue son engagement envers, notamment, la France et l’Allemagne lors de la signature de l’accord de libre-é...
Contenu réservé aux abonnés de La France Agricole
error: ContentHttpServletRequest:/eom/SysConfig/MPS/FA.fr/jpt/leaves/article/article_container.jpt
1%

Vous avez parcouru 1% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant d’1 mois de découverte à La France Agricole
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Recevez les 2 newsletters
  • > Recevez 4 numéros chez vous
J'en profite !