« Les mirabelles de Lorraine 2017 seront d’un très beau calibre et très juteuses », explique Quentin Hoffmann, biologiste qui dirige l’Arefe (Association régionale d’expérimentation fruitière de l’Est). La récolte, qui devrait se poursuivre jusqu’à fin août, apportera cette année des fruits aux joues roses parsemées de taches de rousseur. « C’est dû aux grandes variations de températures que nous avons connues en juillet. La mirabelle a la peau sensible et réagit au chaud/froid », analyse Quentin Hoffmann.

Une nouvelle génération

L’association se félicite du rajeunissement des producteurs de mirabelles. « Cette année, une nouvelle génération arrive dans les vergers. On note un fort rajeunissement et une féminisation : 43 % des producteurs ont moins de 40 ans, et 28 % sont des productrices ! » explique-t-elle dans le communiqué. Elle précise également que « 70 % de la production mondiale de mirabelles vient de Lorraine ».

Une compote locale

L’association des mirabelles de Lorraine annonce également une nouveauté pour 2017. Végafruits, le bureau commercial unique de l’union de 3 coopératives fruitières, lance un produit nommé « Minute Fruitée ». Il s’agit de « gourdes de compotes 100 % locales : composées uniquement de fruits de la région Grand Est, elles ne sont distribuées que dans cette même région ».