1 212 euros pour l’indemnisation d’une brebis tuée par l’ourse Sorita. L’éleveur qui a reçu la notification en septembre dernier n’en revient toujours pas. Symboliquement, il a aujourd’hui rendu cette somme au parc national des Pyrénées à Bedous. « Nous n’accepterons pas d’être achetés, s’insurge Olivier Maurin, éleveur de brebis laitières dans les Pyré...
Contenu réservé aux abonnés de La France Agricole
pour vous connecter et poursuivre la lecture
21%

Vous avez parcouru 21% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant d’1 mois de découverte à La France Agricole
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Recevez les 2 newsletters
  • > Recevez 4 numéros chez vous
J'en profite !