« Les États-généraux de l’alimentation n’ont rien changé », s’agace la FNP, dans un communiqué publié ce mercredi 13 mars 2019. Malgré la récente publication d’indicateurs de filière par l’interprofession porcine (Inaporc), le syndicat constate qu’il n’a « aucun retour de valeur ajoutée pour le maillon de la production », fustigeant une grande...
Contenu réservé aux abonnés de La France Agricole
pour vous connecter et poursuivre la lecture
40%

Vous avez parcouru 40% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant d’1 mois de découverte à La France Agricole
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Recevez les 2 newsletters
  • > Recevez 4 numéros chez vous
J'en profite !