Le biométhane a le vent en poupe, et le dynamisme du secteur ne semble pas prêt de s’essouffler. Le groupe Keon, maison mère du leader français de centrales biogaz Naskeo, co-annonce la création d’une nouvelle société avec des acteurs de l’investissement dans les énergies renouvelables.
Contenu réservé aux abonnés de La France Agricole
pour vous connecter et poursuivre la lecture
44%

Vous avez parcouru 44% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant d’1 mois de découverte à La France Agricole
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Recevez les 2 newsletters
  • > Recevez 4 numéros chez vous
J'en profite !