Ils recrutent, forment et sont en capacité de proposer plusieurs métiers aux candidats qui se présentent. Des groupements d’employeurs (GE) ont trouvé la solution idéale pour attirer les postulants, tout en répondant aux demandes de leurs adhérents employeurs. C’est ce que révèle une étude menée par Emfor en Bourgogne-Franche-Comté, l’organisme public de l’emploi et de la formation de la Ré...
Contenu réservé aux abonnés de La France Agricole
pour vous connecter et poursuivre la lecture
14%

Vous avez parcouru 14% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant d’1 mois de découverte à La France Agricole
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Recevez les 2 newsletters
  • > Recevez 4 numéros chez vous
J'en profite !