Le haut-commissaire à la réforme des retraites, Jean-Paul Delevoye, propose de garantir dans le futur « système universel » un minimum de retraite égal à 85 % du Smic net, contre 81 % pour les salariés et 75 % pour les agriculteurs actuellement, dans son rapport rendu public le jeudi 18 juillet. Ce système doit être mis en place en 2025 et concerne les futurs retraités.
Contenu réservé aux abonnés de La France Agricole
pour vous connecter et poursuivre la lecture
24%

Vous avez parcouru 24% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant d’1 mois de découverte à La France Agricole
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Recevez les 2 newsletters
  • > Recevez 4 numéros chez vous
J'en profite !