C’est une classe de primaire de Chantilly, dans l’Oise, qui est à l’origine de l’initiative. Quand Vincent Guyot, céréalier dans l’Aisne, ouvre la carte de vœux des élèves avec qui il échange depuis septembre dans le cadre de la plate-forme pédagogique monchamp.fr, une silhouette cartonnée s’en échappe. « Il y avait ce petit personnage et une lettre me présentant "Clément aplati"...
Contenu réservé aux abonnés de La France Agricole
pour vous connecter et poursuivre la lecture
20%

Vous avez parcouru 20% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant d’1 mois de découverte à La France Agricole
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Recevez les 2 newsletters
  • > Recevez 4 numéros chez vous
J'en profite !