Avec 910 attaques enregistrées au 30 juin 2019 et 3 060 victimes indemnisées (données non stabilisées), les dégâts des loups semblent avoir stoppé leur ascension. L’année dernière à la même date, plus de 1 000 constats avaient déjà été comptabilisés pour près de 3 800 animaux domestiques dévorés.
Contenu réservé aux abonnés de La France Agricole
pour vous connecter et poursuivre la lecture
44%

Vous avez parcouru 44% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant d’1 mois de découverte à La France Agricole
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Recevez les 2 newsletters
  • > Recevez 4 numéros chez vous
J'en profite !