La santé des végétaux peut paraître secondaire. Mais à bien y regarder, s’y atteler est de la plus grande importance. Ainsi, la FAO (Organisation des Nations unies pour l’alimentation et l’agriculture) rappelle que les organismes nuisibles et les maladies des végétaux entraînent, chaque année, la destruction de 40 % des cultures vivrières et des pertes commerciales agricoles supérieures à 220 ...
Contenu réservé aux abonnés de La France Agricole
pour vous connecter et poursuivre la lecture
1%

Vous avez parcouru 1% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant d’1 mois de découverte à La France Agricole
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Recevez les 2 newsletters
  • > Recevez 4 numéros chez vous
J'en profite !