C’était le scoop de la loi de finances rectificative du 29 décembre 2015 : le régime du forfait agricole disparaît au profit du micro-bénéfice agricole, dit micro-BA. La limite de chiffre d’affaires passe de 76 300 € TTC (moyenne sur 2 ans) à 82 200 € HT, pour la moyenne des recettes des trois années précédentes. Pour les Gaec, la limite est augmentée en fonction du nombre...
Contenu réservé aux abonnés de La France Agricole
pour vous connecter et poursuivre la lecture
16%

Vous avez parcouru 16% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant d’1 mois de découverte à La France Agricole
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Recevez les 2 newsletters
  • > Recevez 4 numéros chez vous
J'en profite !