«Bien anticipée, bien organisée, une transmission peut avoir un coût allégé, assure Me Christophe Gourgues, notaire. C’est aussi un bon moyen de maintenir la cohésion familiale, en prévenant les risques de conflits qui surviennent souvent lors du partage. Il est judicieux d’organiser la transmission de ses biens lors du départ en retraite ou au moment de l’installation d’un enfant. Celui-ci pourra alors financer...
Contenu réservé aux abonnés de La France Agricole
pour vous connecter et poursuivre la lecture
15%

Vous avez parcouru 15% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant d’1 mois de découverte à La France Agricole
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Recevez les 2 newsletters
  • > Recevez 4 numéros chez vous
J'en profite !