Vous êtes abonné

Première visite ?

Inscrivez-vous
Imprimer Envoyer par mail Commenter

Optimiser la richesse en sucre des racines

réservé aux abonnés

Betteraves sucrières
 - Optimiser la richesse en sucre des racines
Azote. C'est le facteur qui influence le plus la teneur en sucre des betteraves. Un surplus entraîne une baisse de la richesse, d'où l'intérêt de calculer la bonne dose en tenant compte des variations de minéralisation. LEITENBERGER LEITENBERGER

Le choix variétal ainsi que la maîtrise de l'azote, de l'irrigation et de la protection fongicide permettent d'obtenir une bonne richesse en sucre, notamment lorsque les conditions météorologiques sont défavorables.

Avec 0,5 point en moins par rapport à la moyenne sur cinq ans, la richesse en sucre de la récolte 2013 en Champagne a déçu, alors que le rendement était également en retrait. Un résultat qui s'explique par plusieurs facteurs agronomiques et climatiques, avec, en arrière-plan, le même phénomène physiologique. Dans l'Aube, le stress hydrique sévère observé dès le mois d'août a causé...
Contenu réservé aux abonnés de La France Agricole
pour vous connecter et poursuivre la lecture
17%

Vous avez parcouru 17% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant d’1 mois de découverte à La France Agricole
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Recevez les 2 newsletters
  • > Recevez 4 numéros chez vous
J'en profite !
Imprimer Envoyer par mail Commenter
Commenter cet article 0 commentaires
En direct
Cet article est paru dans La France Agricole

Dans la même rubrique

Nos dernières vidéos

Sélectionné pour vous

INDEX ACTA BIOCONTRÔLE 2019

36€

Disponible

AJOUTER AU PANIER

Les polluants dans le sol

49€

Disponible

AJOUTER AU PANIER

Le coût des fournitures en Viticulture et oenologie 2019

25,32€

En réassort

AJOUTER AU PANIER