Si la progression des surfaces de chanvre (8 000 ha en 2010, 15 000 ha en 2016) traduit un réel besoin du marché, l’orobanche rameuse, qui a tendance à progresser chaque année, constitue ainsi un véritable frein à son expansion dans certaines régions.
Contenu réservé aux abonnés de La France Agricole
pour vous connecter et poursuivre la lecture
29%

Vous avez parcouru 29% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant d’1 mois de découverte à La France Agricole
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Recevez les 2 newsletters
  • > Recevez 4 numéros chez vous
J'en profite !