Depuis quelques années, de nouveaux lieux d’activités et de services se déploient en zones urbaine et rurale, grâce à des acteurs privés ou des collectivités territoriales. Ces locaux communs, qu’on appelle aussi « tiers-lieux », favorisent l’économie, la créativité et la convivialité, dans des domaines d’intervention variés : coworking (1), formation, espaces partagé...
Contenu réservé aux abonnés de La France Agricole
pour vous connecter et poursuivre la lecture
1%

Vous avez parcouru 1% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant d’1 mois de découverte à La France Agricole
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Recevez les 2 newsletters
  • > Recevez 4 numéros chez vous
J'en profite !