Une surface vitrée de 3 % dans les poulaillers, c’est l’exigence de la charte « Nature d’éleveur » du volailler LDC, qui deviendra obligatoire pour tous ses éleveurs à l’horizon 2025. « C’est un dimensionnement nécessaire pour apporter une bonne qualité de lumière tant pour les animaux, que pour les conditions de travail des éleveurs », explique Pascal Corvoisier...
Contenu réservé aux abonnés de La France Agricole
pour vous connecter et poursuivre la lecture
16%

Vous avez parcouru 16% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant d’1 mois de découverte à La France Agricole
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Recevez les 2 newsletters
  • > Recevez 4 numéros chez vous
J'en profite !