Dans la prévention des infections mammaires en traite robotisée, qu’elles soient d’environnement ou de réservoir, « le nerf de la guerre, c’est la propreté des animaux, et la première prévention, c’est le balai ! », a asséné Jean-François Labbé, vétérinaire, lors du congrès annuel de la Société nationale des groupements techniques vété...
Contenu réservé aux abonnés de La France Agricole
pour vous connecter et poursuivre la lecture
23%

Vous avez parcouru 23% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant d’1 mois de découverte à La France Agricole
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Recevez les 2 newsletters
  • > Recevez 4 numéros chez vous
J'en profite !