Une concertation sur l’avenir du secteur de la betterave et du sucre a été ouverte le 17 juillet dernier par le ministère de l’Agriculture et le secrétariat d’État auprès du ministre de l’Économie. Objectif : établir un plan stratégique pour cette filière en France, confrontée à la fin des quotas et à une concurrence internationale qui va se renforcer suite à l&rsquo...
Contenu réservé aux abonnés de La France Agricole
pour vous connecter et poursuivre la lecture
45%

Vous avez parcouru 45% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant d’1 mois de découverte à La France Agricole
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Recevez les 2 newsletters
  • > Recevez 4 numéros chez vous
J'en profite !