Annoncée depuis des mois, une proposition de loi sur le bien-être animal sera déposée avant la fin de l’année. Elle doit au moins concerner les animaux sauvages. L’élevage pourrait aussi être impacté.
Contenu réservé aux abonnés de La France Agricole
pour vous connecter et poursuivre la lecture
44%

Vous avez parcouru 44% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant d’1 mois de découverte à La France Agricole
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Recevez les 2 newsletters
  • > Recevez 4 numéros chez vous
J'en profite !