C’est dans une ambiance « cordiale » que s’est déroulée la rencontre entre Willy Schraen, le président de la FNC (1), et Christiane Lambert, présidente de la FNSEA, le 27 août à Paris. Passant outre les invectives de ces derniers mois, les deux délégations ont fait le point de manière « directe et franche » sur les dégâts de grand gibier. Leur objectif : bâ...
Contenu réservé aux abonnés de La France Agricole
pour vous connecter et poursuivre la lecture
28%

Vous avez parcouru 28% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant d’1 mois de découverte à La France Agricole
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Recevez les 2 newsletters
  • > Recevez 4 numéros chez vous
J'en profite !