Mongolie, Vietnam, Cambodge, Corée du Nord, Laos, Birmanie et, plus récemment, Corée du Sud (lire en page 28)… L’épizootie de la peste porcine africaine (PPA) ne cesse de gagner du terrain sur le continent asiatique depuis le début de l’année 2019. Mais c’est bien la Chine, touchée depuis août 2018, qui explique l’essentiel des besoins de la région.
Contenu réservé aux abonnés de La France Agricole
pour vous connecter et poursuivre la lecture
19%

Vous avez parcouru 19% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant d’1 mois de découverte à La France Agricole
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Recevez les 2 newsletters
  • > Recevez 4 numéros chez vous
J'en profite !