Les États-Unis ont publié la liste des représailles liées au dossier Airbus, après la décision de l’Organisation mondiale du commerce les autorisant à prendre des mesures de sanctions. Bien que le différend porte sur les subventions accordées au secteur aéronautique, l’agriculture européenne est en tête de la liste des domaines visés. L’impact sur le commerce agricole est environ du double...
Contenu réservé aux abonnés de La France Agricole
pour vous connecter et poursuivre la lecture
21%

Vous avez parcouru 21% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant d’1 mois de découverte à La France Agricole
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Recevez les 2 newsletters
  • > Recevez 4 numéros chez vous
J'en profite !