« L'agriculture en zone périurbaine a été quasi détruite par l'étalement des villes. Le maraîchage et l'arboriculture sont sinistrés, estime Hervé Billet, président de la Safer Ile-de-France. C'est d'autant plus dommage que le consommateur réclame des produits frais de proximité. Le principal problème, pour les agriculteurs concernés, est le manque de lisibilité à long terme, l'instabilité des documents d'urbanisme. Les urbains – et leurs élus – doivent porter un regard nouveau sur les territoires qui les entourent. Les Safer peuvent les y aider. Et grâce à leur pouvoir de négociation, elles constituent un lieu d'arbitrage idéal. »

Réalisation : Marine Gramat.

Lire également :